Une belle pelouse demande beaucoup d’entretien. Pour qu’elle reste verte et en bonne santé , il faut lui consacrer du temps. C’est la base de votre cour, la fierté de tous les propriétaires de maison.
Ce guide vous aidera à comprendre les différents traitements d’une pelouse et comment optimiser son entretien tout au long de l’année, pour que l’herbe ne soit pas plus verte chez le voisin!

Comment s’y prendre pour semer le gazon ?

Réussir un semis peut être une étape stressante pour plusieurs. Il demande une attention constante, des soins adaptés et de la patience.

En suivant quelques conseils simples, vous n’aurez aucun souci à faire pousser un beau gazon en santé!

Quand planter du gazon ?

Il est préférable de semer le gazon au début de l’automne , puisque les jeunes plantes supportent mieux le gel que la sécheresse du mois de juillet québécois.

Il est aussi possible de semer au printemps et d’avoir une belle pelouse, mais les risques que le manque d’eau affecte les jeunes germinations sont plus élevés. Votre pelouse qui est supposée être verte risque alors de devenir jaune et asséchée comme du foin.

Le printemps et l’automne sont deux bonnes périodes pour les semis.

Pour les semis printaniers, soit fin avril et début-mai, il est important de s’assurer de tenir constamment le sol humide car les risques que le manque d’eau affecte les jeunes germinations sont plus grands.

Au début de l’automne , l’apport en eau est souvent plus élevé et profitable puisque les jeunes pousses supportent mieux les températures froides que la sécheresse du mois de juillet québécois.

Comment planter du gazon ?

  1. Videz votre sac de gazon à semer dans un seau et mélangez bien pour que les graines plus lourdes ne tombent pas au fond du mélange mais bien soient réparties
  2. Appliquez la bonne dose de mélange selon l’endroit. Pour le bord de la maison et les lieux où il y aura beaucoup de passage, semez plus de gazon pour qu’il soit plus résistant.
    Il faut semer entre 30 et 50 grammes au mètre carré, mais tout dépend de la variété de gazon. Lisez bien les instructions présentes sur le sac.
  3. Semez à la volée (à la main), c’est la méthode la plus simple qui donnera un beau résultat.
  4. Recouvrez les graines de gazon de 2 à 3 cm de terreau, ce qui les protégera et les nourrira OU ratissez légèrement votre terrain (pas plus que 4 mm de profondeur) et passez un rouleau
    pour bien semer les graines dans la terre.
  5. Arrosez ensuite régulièrement pour que la terre soit toujours humide et jusqu’à ce qu’un
    duvet vert se forme au sol.

 

 

Quel sont les traitements à réaliser pour obtenir une belle pelouse?

Il existe plusieurs traitements pour verdir votre pelouse et l’aider à rester en santé. Il y a les traitements physiques, comme l’aération et la scarification (déchaumage), et les traitements qui améliorent la structure chimique de la pelouse (la fertilisation, par exemple).

Faites respirer votre pelouse avec l’aération

Avec le temps, les passages à répétition, les nombreuses tontes et les arrosages, la pelouse se compacte. Les racines de votre pelouse manquent alors d’air , ce qui a pour conséquence de limiter leur croissance et d’assécher le gazon.
L’aération de la pelouse consiste à décompacter la pelouse et augmenter le niveau d’air qui se rend aux racines.

Elle doit être faite au moins une fois par année , préférablement au printemps, moment où les racines connaissent une grande croissance.
Votre pelouse vous en remerciera, car l’aération a plusieurs bénéfices  :

      • Augmente l’absorption de l’eau et des éléments nutritifs
      • Augmente le niveau d’oxygène présent aux racines
      • Facilite la décomposition du chaume

Votre pelouse peut aussi souffrir d’une couche de chaume ou de mousse créés par l’accumulation des résidus de tonte, des débris verts et de l’humidité. Elle manque alors d’oxygène, d’eau et de nutriments.

Dans ce cas-ci, la scarification est de mise. Au printemps ou à l’automne, il faut alors tondre la pelouse à ras et se munir d’un râteau ou d’une déchaumeuse. N’hésitez pas à croiser vos passages pour récupérer plus de matière.

Fertiliser le sol grâce au terreautage

Votre pelouse a besoin d’être nourrie ! Si vous ne lui fournissez pas les éléments organiques nécessaires, elle va avoir tendance à jaunir.

Pour faciliter l’activité microbienne du sol, vous devez le nourrir avec du terreau (compost). Comptez environ deux pelletées par mètre carré, en étalant bien à la surface.

Il faut aussi arroser régulièrement la pelouse suite au terreautage, sans la noyer, pour que les éléments nutritifs soient transportés par l’eau.

 

Amendement du sol

L’amendement est un engrais qui change la structure du sol. Si votre sol est trop argileux ou sableux, l’amendement fera en sorte qu’un beau gazon puisse tout de même pousser!

Selon les problématiques présentes dans votre situation, l’amendement pourra régler :

      • Un sol difficile à travailler
      • Un sol qui ne draine pas bien l’eau ou qui ne la stocke pas assez
      • Un sol faible en nutriments
      • Un sol trop compact, en manque d’air
      • Un sol en manque de calcaire

Trois différents types d’amendement existent , selon le type de sol:

      • Sol argileux : Un mélange de sable de rivière, terreau et compost est à ajouter au sol pour rendre la terre plus facile à travailler. Elle se drainera mieux et sera mieux aérée.
      • Sol sableux : Un mélange de terre argilo-calcaire, de tourbe, de terreau et de compost est ajouté au sol. Il retiendra alors mieux l’eau et les nutriments.
      • Sol acide  : De la chaux éteinte est ajoutée à la terre, pour augmenter l’apport en calcaire.

Chariot de traitement de la pelouse

Nos spécialistes en amendement offrent des services efficaces et véritablement adaptés à votre terrain.

Je veux traiter mon terrain

Quand mettre de l’engrais sur la pelouse?

Les différentes saisons québécoises ont chacune leurs caractéristiques propres qui affectent le gazon, et des traitements adaptés pour chacune d’entre elles.

Au printemps

Après la saison froide, il est important d’aider la récupération de la pelouse pour lui assurer une belle teinte verte rapidement.

On ratisse la pelouse et, si la couche de feutre est considérable, on procède au déchaumage.

Le terreautage apportera aussi des minéraux essentiels à la santé de la pelouse . Son effet sera multiplié par l’aération qui aidera les nutriments à bien pénétrer dans la terre.

On en profite également pour corriger les zones endommagées et plus dégarnies en appliquant la semence à gazon.
Deux applications d’engrais sont recommandées, soit en mai et juin. Les doses appliquées doivent être calculées en fonction de la température et des conditions de sol.

Par exemple, si le sol est sec, il est préférable d’attendre avant d’appliquer un engrais.

Au cœur de l’été

Les grandes chaleurs de l’été peuvent affaiblir la pelouse, ce qui ne la rend pas réceptive à la plupart des traitements. Pendant l’été, on ne fait que la tondre et l’arroser pour qu’elle ne s’assèche pas.

Cette période est propice aux infestations d’insectes tels que la punaise velue. On en profite alors pour effectuer les dépistages et traiter en conséquence s’il y a problème.

La fin-juin et le début de juillet est également le moment pour effectuer le traitement préventif contre les vers blancs.

À la fin de l’été

Les températures plus fraîches et le plus grand apport en eau sont propices à la reprise des traitements de fertilisation.

Il est aussi possible de semer du gazon sur les zones parsemées qui ont été affectées par l’été. L’humidité et la température de ce moment de l’année sont idéales pour assurer une bonne prise des racines.

Un terreautage de fin d’été, entre mi-août et mi-septembre, est donc de mise si certaines zones sont clairsemées ou endommagées.

En automne

Pour que votre belle pelouse soit prête à affronter l’hiver, il est impératif de fortifier ses racines.

L’aération et l’amendement sont recommandés car ils aideront les racines à se préparer à l’hiver. On procède également à l’application d’un bon engrais automnal.

 

Pelouse verdoyante à hauteur des yeux

À quelle fréquence arroser sa pelouse?

En ce qui concerne l’arrosage de la pelouse, tout dépend de la fréquence de pluie, du type de sol, de l’espèce de gazon, de la température et de l’ensoleillement total.

Règle générale, il faut qu’une pelouse reçoive 2,5 cm d’eau par semaine, ou 5 à 10 litres par mètre carré.
La pelouse sur un sol absorbant devrait être arrosée 1 fois semaine. Si le sol n’absorbe pas bien l’eau, il est préférable de le faire 2 fois par semaine.

Si vous n’êtes pas certains de la fréquence idéale pour votre pelouse, privilégiez un arrosage abondant et espacé dans le temps, plutôt qu’un arrosage quotidien léger.

À quel moment de la journée arroser sa pelouse ?

Les pelouse irriguées le soir sont souvent plus propice aux problèmes fongiques, le gazon restant mouillé toute la nuit.

Donc pour éviter que la pelouse soit aux prises avec des maladies fongiques, il est préférable d’arroser le matin.

Comment tondre sa pelouse de façon efficace ?

Tondre une pelouse, ce n’est pas qu’avoir une tondeuse et la passer lorsqu’on estime que l’herbe est trop longue!
Si vous voulez vous assurer que votre pelouse reste en santé tout au long de l’été, il est nécessaire d’avoir certains trucs en tête.

Ne pas couper l’herbe mouillée ou trop sèche

Il n’est pas conseillé de tondre le matin, à cause de la rosée qui rend le gazon humide, ce qui ferait une coupe irrégulière. La même chose s’applique les jours humides d’été.

Évitez aussi la tonte lors de jours de canicule et de sécheresse. Le gazon plus long gardera le sol frais et protégera donc les racines des températures extrêmes.

 

 

Choisir la bonne hauteur de coupe

Comme expliqué ci-haut, plus il fait chaud, plus l’herbe doit être gardée longue pour préserver son humidité et l’éviter de s’assécher.

L’herbe ne doit jamais être coupée à plus d’un tiers de sa longueur, pour assurer une santé optimale.

Ensuite, tout dépend aussi de la saison :

      • Printemps : de 5 à 7 cm
      • Été  : de 7 à 10 cm
      • Automne : 3 cm
      • En temps de sécheresse : tondre le moins souvent possible, et à plus de 8cm

La fréquence de tonte optimale

Puisqu’il ne faut pas couper plus que le tiers du brin d’herbe et que le gazon doit être gardé plus long en été, la fréquence peut donc dépendre du climat et de la température.

Au printemps et à l’automne, une tonte par semaine est généralement suffisante. L’été, à cause des températures élevées, il est plutôt recommandé de tondre aux 10 jours.

Quel moment de la journée est idéal pour tondre sa pelouse ?

Il est recommandé de tondre en fin d’après-midi ou en début de soirée, deux moments où l’humidité et la chaleur sont à leur plus bas.

Consultez aussi les réglementations sur le bruit en vigueur dans votre municipalité pour éviter d’avoir des problèmes avec les autorités. Chaque ville (et même certains quartiers) a son propre règlement, il est donc important de s’informer auprès de celle-ci.

Faut-il laisser les résidus de tonte sur l’herbe (herbicyclage)?

Il est effectivement recommandé de laisser les résidus de tonte puisqu’ils fournissent des nutriments à la pelouse lors de leur décomposition. Cette pratique aide aussi à empêcher l’apparition de mauvaises herbes.

Il faut faire attention de ne pas mettre plus de 0,5 cm de résidus sur la pelouse, au risque de l’étouffer.

Cependant, certaines situations ne se prêtent pas à l’herbicyclage  :

      • Les résidus de tonte humides de devraient pas être épandus sur la pelouse
      • S’il y a déjà des mauvaises herbes présentes sur la pelouse

Pour gagner du temps et pour avoir une pelouse verdoyante, confiez-nous la tonte de votre gazon.

Je veux plus d’information

Quoi faire en cas de pelouse parsemée ?

Une pelouse parsemée n’est pas esthétique ni agréable pour les pieds nus. Avec le temps et le niveau d’utilisation, il est normal qu’elle se dégarnisse plus ou moins vite.

1. Comprendre ce qui a abimé la pelouse

Plusieurs raisons peuvent expliquer une pelouse dégarnie :

      • Une terre trop compacte, souvent due aux passages répétés
      • Une maladie qui doit être traitée
      • Une infestation d’insectes (vers blancs, punaises, pyrales, etc.)
      • Une terre trop acide, trop argileuse ou sableuse
      • Une terre brûlée par le soleil et le manque d’eau

2. Soigner sa pelouse selon le problème identifié

Après avoir compris pourquoi sa pelouse est abîmée, il faut apporter les soins nécessaires pour la raviver et faire en sorte que ce problème ne revienne plus.

Si c’est dû à une terre trop compacte, il faut alors aérer le gazon. Si c’est plutôt dû à une terre argileuse, il faudra aussi appliquer un terreau composé d’un mélange de sable de rivière, terreau et compost.

3. Nettoyer la zone de pelouse abîmée

Il faut passer le râteau sur sa pelouse pour enlever les feuilles mortes, saletés et tous autres détritus non désirables. Il est recommandé de prendre bien soin d’appuyer assez fort pour qu’il ratisse sur une profondeur de 1 cm.

Il suffit ensuite de ramasser ces détritus et de les mettre au compost, lorsque possible.

4. Épandre la semence de gazon

La dernière étape est évidemment de semer du nouveau gazon sur les zones parsemées. La meilleure technique est de faire deux passages croisés, pour s’assurer que les graines sont bien réparties.

Appliquez ensuite du terreau par-dessus les graines, passez un rouleau pour tasser la terre et arrosez bien.

Il faut maintenant attendre et évidemment prendre soin de votre gazon pour qu’il pousse bien!

GTL Paysagiste offre des services professionnels en traitement de pelouse.

Je veux un devis

La lutte aux mauvaises herbes

En 2018, la pelouse parfaite n’est pratiquement plus possible puisque les règlements en matière d’utilisation de pesticide sont de plus en plus stricts. Le simple fait de couper l’herbe plus haute et de la tondre régulièrement contribue à densifier la pelouse et laisse ainsi moins d’espace aux herbes indésirables.

L’utilisation de fer et de gluten de maïs sont également de bonnes solutions pour faire la lutte aux mauvaises herbes. Par exemple, le gluten de maïs agit à titre d’anti-germinatif.

Gazon verdoyant vu de près

Vous avez maintenant toutes les clés en main pour avoir la plus belle pelouse du quartier !  Sachez cependant qu’entretenir une pelouse demande beaucoup de temps et d’énergie et qu’il peut être intéressant de déléguez cette tâche à un professionnel du paysage.

Ainsi vous pourrez pleinement profitez de la belle saison, pieds nus sur du beau gazon bien vert et bien moelleux!