Nos architectes dessineront votre rêve

Notre équipe d’architectes paysagistes dépasse les attentes en concevant des plans hors du commun. Confiez-nous votre projet, nous livrerons la marchandise.

 

Demander une estimation en ligne

Les erreurs à éviter quand on achète une maison avec jardin

Mis à jour le 22 janvier 2021

Vous rêvez d’une maison avec une belle cour aménagée, un jardin, une terrasse et de l’espace pour vos plantes et arbustes? Vous venez enfin de faire l’achat d’une maison dont le terrain vous apparaît plein de promesses? Avoir un terrain juste à soi avec plein de possibilités peut être très enivrant quand on a le pouce vert et un goût prononcé pour la verdure et les jardins.

Avant de se lancer dans l’aventure et de planifier tout le réaménagement de la cour et du jardin de sa nouvelle propriété, il y a quelques points à vérifier avant d’acheter votre bien immobilier pour être certain d’éviter des erreurs.

Vérifiez la nature du jardin, la surface du sol et les éléments déjà présents

Lorsque vous achetez une maison, vous regardez le nombre de pièces, les salles de bains et si le sous-sol est fini. Vous devez avoir le même réflexe avec votre cour arrière. Vous devez considérer la surface totale du terrain. Est-ce que le terrain est en pente? Peut-être que le sol est composé de grosses pierres et qu’il faudra excaver? Est-ce qu’il y a déjà des végétaux, une piscine, une dalle en béton, des bancs, un jardin en santé ou défraîchi? Un jardin demande de l’entretien, un peu de connaissances et de la patience. Si votre terrain ne coopère pas dès le début et que plusieurs écueils vous attendent, considérez bien l’achat de la maison.

Erreur fréquente : poser du gazon à un endroit où son entretien est difficile.

Il peut parfois être difficile de faire pousser du gazon, notamment à l’ombre ou dans les sols secs. De plus, son entretien est très difficile sur les surfaces irrégulières, les pentes et sous les arbres à racines. Faites affaire à des spécialistes pour trouver la solution idéale, ou alors optez tout simplement pour du paillis.

Notre équipe d’experts reste à l’affût des différents styles afin de valoriser votre terrain

Contacter un expert paysagiste

Est-ce que le terrain possède assez ou très peu de lumière ?

Il est important de bien analyser la luminosité de sa cour et de son terrain avant d’acheter. Si votre maison est à l’ombre d’une forêt, d’une montagne ou d’un immeuble, peut-être que vous serez constamment plongé dans l’ombre et la pénombre et que l’intérêt d’y résider sera moins présent. Si vous avez envie de passer vos journées d’été sur votre terrasse ou les mains dans votre jardin, cela pourrait être difficile à réaliser si aucun soleil n’y réchauffe le sol et ne nourrit les végétaux.

Afin de vérifier si votre futur jardin bénéficie d’une exposition ensoleillée, visitez la propriété à des heures différentes (le matin, en journée, en début de soirée). Cela vous permettra également de bien connaître l’environnement où se situe votre nouvelle maison.

Erreur fréquente : planter des végétaux à des emplacements qui ne leur conviennent pas.

Si votre nouveau terrain manque de soleil, mais que le coup de coeur est assuré, vous pouvez alors envisager des plantes qui se plaisent bien à l’ombre, comme les hortensias ou les érables japonais. 

Si ce n’est pas le manque de soleil, mais l’abondance de vent et de courants d’air qui posent problème, sachez que certains végétaux sont sensibles au vent. Toutefois, rassurez-vous puisqu’il existe quelques astuces pour protéger les plantes du vent comme, par exemple, l’utilisation d’une pergola, d’un brise-vent ou d’une haie.

Assurez-vous que les arbres et végétaux sont en santé

Avez-vous un frêne dans votre cour? Devra-t-il être coupé prochainement? Est-ce qu’il y a des arbres ou des arbustes morts? Quelle en est la raison? Est-ce que les végétaux semblent en bonne santé? Sont-ils proches d’une clôture, de fils électriques ou de lignes téléphoniques? Dépassent-ils chez le voisin? Y a-t-il des arbres fruitiers? Ou des arbres qui fleurissent?

N’oubliez pas qu’il faut élaguer les arbres et arbustes de temps en temps, les traiter pour les protéger des maladies et insectes nuisibles, ramasser les feuilles mortes à l’automne ou les fruits qui tombent. En contrepartie, il est toujours agréable d’avoir un gros et vieil arbre en santé plutôt qu’un tout petit arbuste au tronc chétif.

Erreur fréquente : négliger les racines d’un arbre. 

Faites toujours attention à vérifier les racines : vont-elles très loin? Endommagent-elles le sol et le terrain? Si vous envisagez de planter des arbres, préférez des essences qui vont bien s’acclimater à votre région et évitez de les planter trop près de la maison : les racines pourraient fragiliser le sol.

Faites le point sur l’aménagement

Les propriétaires ont peut-être déjà réalisé certains aménagements ou alors défait certains qui étaient en place au début. Assurez-vous de savoir pourquoi et de connaître l’historique du jardin. Est-ce que le terrain possède un abri de jardin, une terrasse, une serre, une piscine ou des jeux de plein air pour les enfants? Et pourquoi avoir fait ces choix-là ou choisi ces matériaux-là?

N’hésitez pas à poser des questions et à y jeter un coup d’œil pour apprécier leur état et leur qualité. Vous éviterez ainsi les mauvaises surprises.

Erreur fréquente : installer sans vérifier les réglementations et les permis.

Renseignez-vous auprès d’un spécialiste ou auprès de votre municipalité pour connaître les règlements en matière d’installations extérieures.

 

Prenez note

Dans certaines municipalités, des règlements existent concernant la réglementation pour la plantation d’un arbre. Parfois, l’arbre ne doit pas être planter à moins de 2 mètres de la limite de votre terrain, pour ne pas dépasser chez le voisin. De plus, vous ne pouvez, en aucun cas, couper les branches d’un arbre qui empiéteraient sur votre terrain. Vous devrez alors demander au propriétaire de l’arbre de le faire.